Aller au contenu

PLAIDOYER POUR L’HERBORISTERIE, Comprendre et défendre les plantes médicinales

Réf.: L002
Disponibilité: Disponible Hors stock
Prix promo 22,00 € Prix normal 22,00 €

J’ai fait des plantes médicinales la base de mon parcours professionnel. Je revendique le terme d’herboriste, dans son sens premier, comme un héritage renouvelé des antiques herbiers du temps passé. Je tente à travers mon métier et ma passion de saisir tous les tenants et les aboutissants des plantes médicinales. De leur reconnaissance sur le terrain à la cueillette, la conservation et la préparation des remèdes, de l’étude à la transmission de leurs usages – et de leurs mésusages –, de leurs bienfaits ou de leurs dangers.

J’essaie de défendre et de promouvoir à travers elles une pratique qui recherche constamment l’autonomie, le respect et l’amour de la terre et des plantes. Il s’agit d’une quête sans relâche, car j’ai compris que le lien qui unit les hommes aux plantes médicinales est certes fondateur de notre humanité dans ses plus nobles aspects, mais également dans ses plus vils.

Les plantes médicinales suscitent actuellement beaucoup d’espoirs et d’attentes car elles sont parfois perçues comme un élément qui aurait pu échapper à la dynamique mercantile et autodestructrice de notre civilisation. Or, elles ne constituent naturellement pas une exception de bienfait ou de pureté. Elles font depuis toujours l’objet des mêmes spéculations, des mêmes dérives, des mêmes abus que toutes les autres ressources de notre monde.

Je voudrais tenter, dans cet ouvrage, d’apporter un décryptage le plus objectif possible de la réalité des plantes médicinales dans notre pays et en Europe, tant à travers son actualité qu’à travers la longue histoire de l’herboristerie, qui explique très bien comment nous en sommes arrivés à la situation actuelle.

 Ensuite, je proposerai çà et là quelques actions collectives ou individuelles pour retrouver un peu d’autonomie en se réappropriant des savoirs populaires, quelques outils qui me semblent pertinents pour une connaissance et une pratique des plantes médicinales qui replacerait l’amour et le respect des plantes et la liberté au coeur de notre engagement.